Code d’éthique et de déontologie de la Revue

Accès & Licences

Propriété et droits de l’auteur

Sunu-Xalaat permet aux auteurs de détenir sans restriction le copyright et les droits de publication de leurs contributions.

Le comité de rédaction est responsable de tous les contenus publiés dans la revue et cherche à améliorer constamment la qualité scientifique de celle-ci. Il veille à mentionner les affiliations des membres du comité de rédaction, du comité de lecture international et du comité scientifique sur le site de la revue (https://afrosciences-antiquity.com/les-comites/ ).

Le comité de rédaction sélectionne les articles avec un souci d’impartialité. Il accorde une attention particulière aux articles participant au débat scientifique. Tout article présentant une critique pertinente d’un article paru dans la revue peut être proposé pour publication.

Les auteurs sont scientifiquement et éthiquement responsables des recherches qu’ils mènent. Ils ne peuvent user d’aucune autorité pour mener des recherches qui contreviennent aux principes et aux dispositions du présent code.

Les auteurs doivent garantir l’originalité de leur article et ne publier aucun texte qui s’apparenterait, sous quelque forme que ce soit, à de la contrefaçon telle que celle-ci est définie par le Code de la propriété intellectuelle. Les déclarations frauduleuses ou sciemment inexactes constituent un comportement contraire à l’éthique de la publication scientifique ; elles sont donc inacceptables.

Les rédacteurs et les évaluateurs doivent se récuser en cas de conflit d’intérêt avec l’un des auteurs ou avec le contenu du manuscrit à évaluer.
De même, tout évaluateur qui se sait non qualifié pour évaluer un manuscrit ou qui sait ne pas pouvoir le faire dans des délais raisonnables est tenu d’en aviser la rédaction et de se récuser.
La rédaction tient compte, dans ses décisions, des exigences légales en matière de diffamation, de violation du droit d’auteur ou de plagiat.
Un rédacteur ou un évaluateur ne peut utiliser dans ses travaux de recherche les données présentées dans les articles soumis avant leur éventuelle publication sans le consentement écrit et explicite de l’auteur.

Les articles non conformes à la ligne éditoriale de la revue ou de la collection peuvent être refusés par la rédaction sans rapport d’évaluation. Les articles conformes à la ligne éditoriale sont évalués au minimum par deux évaluateurs anonymes, sauf si ces derniers souhaitent signer leur évaluation.

En cas d’évaluations contradictoires, des avis complémentaires peuvent être demandés.

S’appuyant sur les rapports des évaluateurs, le comité de rédaction prend l’une des quatre décisions suivantes :
    1) acceptation du texte, tel qu’il a été soumis ;
    2) acceptation sous réserve de modifications mineures ou majeures ;
    3) refus avec possibilité de re-soumission.
    4) refus sans possibilité de re-soumission.

Tout auteur qui découvre, après sa publication, une erreur ou une inexactitude importante dans son propre travail, est tenu d’en informer la rédaction sans délai et de coopérer avec celle-ci pour publier un erratum, voire pour signifier le retrait de son article.